VESTIGIALES

, par Estelle

Xiong Mao partage sa vie avec Ombre, l’homme-loup de Freaks’ Squeele. Un conte initiatique teinté d’érotisme qui vaut surtout pour sa qualité graphique.

L’univers de "Freaks’ Squeele" s’étend encore un peu plus avec un nouvel album se situant entre les tomes 6 et 7 de la série principale et présenté comme un conte mêlant érotisme et spiritualité ! L’occasion de retrouver le couple d’amoureux formé par la reine des lames Xiong Mao et l’homme-loup Ombre. Afin de trouver l’alchimie parfaite entre eux, ils vont suivre un parcours initiatique proposé par maîtresse Kim.
Les 80 pages de "Vestigiales" ne manquent pas il est vrai de corps nus, de formes voluptueuses, de musculatures avantageuses ou de postures osées, d’ailleurs très joliment mis en scène par Florent Maudoux grâce à son trait délicat et sa colorisation douce. Pourtant, la bande dessinée s’avère moins axée sur l’érotisme que sur la spiritualité. Et comme pour parvenir à maintenir l’harmonie au sein du couple, il faut se remettre en question, évoluer et même se battre contre soi ou son passé, "Vestigiales" parle aussi de luttes. Une bonne partie du récit est donc consacrée à des combats qui voient les deux héros affronter une série de puissants adversaires chargés de symboles et dont l’issue est assez prévisible. Tout ceci se lit vite et manque un peu de surprises. Reste l’indéniable qualité de l’illustration.

Dessin et scénario : Florent Maudoux - Editeur : Ankama, collection Label 619 - Prix : 14,90 euros.