POME

, par Estelle

La petite Verte, qui apprend à connaître son père, a une nouvelle voisine : Pome, une apprentie sorcière elle aussi ! Adaptation sympathique du roman éponyme de Marie Desplechin.

Après Verte, Pome. Deuxième tome adapté du roman jeunesse éponyme de Marie Desplechin, paru dans les années 90, l’album continue de raconter le quotidien d’une jeune apprentie sorcière plongée dans le monde contemporain mais en se concentrant plus spécifiquement sur une autre fillette qui vient d’emménager avec sa mère dans l’immeuble de son grand-père. L’occasion de développer plus particulièrement les thèmes de l’amitié et de la construction de soi malgré un héritage familial compliqué. Si la mère célibataire de Verte a ici quasiment disparu et celle de Pome - encore moins sociable - reste à l’arrière-plan, les personnages du père de Verte et de son grand-père sont eux beaucoup plus présents et la fillette, qui vient à peine d’apprendre leur existence, doit apprendre à tisser des liens plus étroits avec eux. L’entourage de Verte se masculinise quelque peu mais l’ambiance reste légère et le trait associé aux couleurs douces n’a rien perdu de sa délicatesse.
Après Verte et Pome, on attend désormais Mauve en bande dessinée. Le roman, dernier tome de la trilogie, a reçu le Prix du meilleur roman jeunesse en 2014 du Parisien Aujourd’hui.

Dessinatrice : Magali Le Huche - Scénariste : Marie Desplechin - Editeur : Rue de Sèvres - Prix : 14 euros.