ORCS & GOBELINS - Tome 4. Sa’ar

, par Estelle

L’histoire de Sa’ar, un simple gobelin grenouilleur devenu maître de la cité des sang-mêlés. Un tome captivant au graphisme impeccable.

Série de l’univers des Terres d’Aran avec ("Elfes" et "Nains"), "Orcs & Gobelins" s’enrichit d’un nouveau héros : Sa’ar, un simple gobelin grenouilleur capturé comme esclave après le massacre de son clan… jusqu’à ce qu’il décide de se servir de sa souffrance et de sa haine pour changer son destin et devenir rien moins que le maître de la cité des sangs mêlés.
L’histoire qui peut se lire indépendamment des tomes précédents est un bon cru. Nicolas Jarry ("Les chroniques de Magon") fait de son personnage de Sa’ar un héros à part entière avec ses forces et ses faiblesses, ses espoirs et ses angoisses, ses qualités et ses côtés bien plus sombres. Suivre le gobelin tout au long de son ascension vers les plus hautes marches du pouvoir s’avère palpitant malgré un récit très linéaire dont on connaît dès le début l’issue. Les scènes de combats ou de poursuites et les manigances de Sa’ar viennent habilement rythmer l’intrigue. La partie graphique signée Bojan Vukic et Paolo Deplano ne gâche rien : les planches sont globalement sombres mais rehaussées de nombreuses touches lumineuses tandis que le dessin, riche en détails, reste clair malgré des cases parfois un peu petites.
Le cinquième opus mettra en scène La Poisse, un personnage que ceux qui ont lu le 18e tome d’"Elfes" reconnaîtront.

Dessinateurs : Bojan Vukic et Paolo Deplano - Scénariste : Nicolas Jarry - Editeur : Soleil - Prix : 14,95 euros.