MES ANNÉES HÉTÉRO

, par Estelle

Quelle était la vie des homosexuels avant la dépénalisation en 1982 ? La biographie fictive d’un homme marié et père de famille mais gay. Intéressant malgré une partie graphique peu attirante.

On a peine à croire que l’homosexualité n’a été dépénalisée qu’en 1982 sous François Mitterrand, et pourtant… Alors qu’un journaliste lui demande de faire un petit résumé de son parcours avant une interview, Rémi se remémore sa vie, celle d’un provincial, marié, père de famille et gay.

De ses premiers émois d’adolescent dans les années 60 à son coming out dans les années 80 avec son compagnon Pascal, avec qui il a décidé de vivre, en passant par les rencontres glauques dans les bois ou les squares, on suit donc le parcours d’un homme peu à l’aise avec son homosexualité qui s’appuie sur plusieurs témoignages mis en scène par Hugues Barthe ("Jean-François fait de la résistance", l’histoire d’un jeune homosexuel monté à Paris).
Le dessin n’est certainement pas le meilleur atout de "Mes années hétérosexualité". Les planches en noir et blanc sont peu attirantes avec des cadrages banals et surtout un trait raide et grossier qui rend les personnages assez moches. Un défaut qu’il faut néanmoins dépasser car l’histoire de Rémi est intéressante car dépeinte avec une certaine finesse : l’enfance dans une famille peu ouverte, l’attirance refoulée, la vie de mensonges dans laquelle on se réfugie pour se persuader qu’on est heureux et surtout "normal", les questionnements, le sentiment de culpabilité et la gêne dont on ne parvient jamais à se départir…

Dessin et scénario : Hugues Barthe - Editeur : Delcourt, collection Encrages - Prix : 17,50 euros.