MARION - Tome 1

, par Estelle

Un manga prenant comme héroïne une orpheline chapardeuse vivant à Paris en pleine Seconde Guerre mondiale… A l’instar de la série "Arte" de Kei Ohkubo se déroulant dans l’Italie du XVIe siècle, Yuu Hikasa met en scène une figure féminine forte dans un cadre historique et pas franchement féministe. Alors que les Allemands avance en Europe, Marion, qui déteste les hommes, est repérée par Aaron Rosenberg, le directeur musical d’un des plus prestigieux music-halls de Paris. Il cherche absolument la chanteuse principale de son prochain spectacle, Marion a le physique qu’il recherche et une voix magnifique.
A priori, l’histoire - une jeune femme meurtrie à qui on offre la possibilité de réaliser ses rêves - et son ton romanesque ne font pas rêver le lecteur justement. C’est assez classique, un peu gnangnan aussi. Heureusement, l’intrigue s’annonce plus complexe dans le tome suivant, en promettant famille déchirées, propagande, trafic de drogue, directeur juif et progression allemande. Reste que "Marion" est un diptyque et qu’il faudra donc condenser tout cela dans le second volet, d’où des interrogations sur le développement du scénario. Réponse le 14 février 2019… Côté graphisme en tout cas, le trait est élégant - Paris oblige ! - et les vues célèbres de Paris riches en détails ont certainement séduit le lectorat japonais.

Dessin et scénario : Yuu Hikasa - Éditeur : Komikku - Prix : 8,50 euros.