MAISON SANS FENETRES

, par Estelle

Un roman graphique multimédia documenté sur le difficile quotidien des jeunes Centrafricains.

C’est une bande dessinée à la fois poignante et interactive que proposent La Boîte à Bulles et Médecins Sans Frontières, une BD-reportage sur la situation des petits Centrafricains dans l’un un des pays les plus pauvres de la planète, miné par l’insécurité, la pauvreté et la malnutrition.
En 160 pages au petit format à l’italienne, le dessinateur centrafricain Didier Kassaï ("Tempête sur Bangui", sur la même réalité du conflit en République Centrafricaine) et le photojournaliste britannique Marc Ellison ont ainsi enquêté sur le quotidien de ces gamins oubliés : ceux des rues de Bangui, la capitale ; ceux qui travaillent dans les mines de diamants plutôt que de s’asseoir sur les bancs de l’école ; ceux qui vivent dans les camps de réfugiés ; ceux qui tentent de survivre dans des dispensaires en manque criant de moyens ; mais aussi ceux, plus rares, qui ont la chance d’être accueillis au centre La Voix du coeur pour tenter de se reconstruire.
Mélangeant planches de BD aux tons chauds et au trait simple, photographies en couleurs et même QR codes permettant d’activer des vidéos à 360 degrés, "Maison sans fenêtres" s’avère documenté, même si une simple reportage en bande dessinée aurait certainement suffi. Enfants, familles, intervenants sociaux, médecins, hommes politiques, tous ont la parole et permettent de bien comprendre les différentes problématiques en République centrafricaine et leurs conséquences sur les jeunes en particulier. Une mise en lumière de cette tragédie d’autant plus louable qu’elle reste largement oubliée des médias internationaux. Mais, comme le souligne la coordinatrice, "la République centrafricaine est un peu comme une maison sans fenêtres… or sans fenêtres, comment les gens vivant à l’extérieur pourraient avoir une idée de ce qui s’y passe ?"...
"Maison sans fenêtres" a reçu le prix de la Fondation des Nations unies pour le meilleur reportage sur les missions umanitaires et développement de l’ONU et de ses agences.

Dessinateur : Didier Kassaï – Scénariste : Marc Ellison – Editeur : La Boîte à Bulles – Prix : 18 euros.