LES SEIGNORS - Tome 1. Vers l’infini et l’au delà

, par Estelle

Cinq retraités décident de monter leur maison de retraite participative et autogérée. "Les seignors" ou la vie autrement des personnages âgées. De bons gags.

A une époque où l’on parle beaucoup de la dépendance et des maisons de retraite, Richez et Sti se sont inspirés pour leur nouvel album d’une pratique récente et encore peu développée en France : la maison de retraite participative et autogérée. Les auteurs de "Mes premières fois" ont donc imaginé les aventures de cinq retraités ayant décidé de racheter un vieux manoir dans ce but. Hormis l’emploi d’une sympathique aide-soignante antillaise, Sana, Silver, Luigi, Jojo Daxon et Miche s’occupent de tout à la résidence "Hosannah".
Conçu sur le principe de gags en une planche au trait classique, "Les seignors" forme toutefois une histoire globale où les aînés prennent progressivement leurs marques dans leur nouvelle demeure qui s’ouvre aussi à d’autres pensionnaires pour boucler le budget. Entre Sana qui s’occupe de la gestion, l’ancien cheminot Miche qui gère l’entretien ou l’ancien militaire Silver qui joue les gardiens de nuit, il y a bien des occasions de rire. Au final, certains gags sont vraiment drôles, d’autres beaucoup plus téléphonés mais globalement la visite d’"Hosannah" n’est pas désagréable. Elle offre en outre l’avantage de mettre un peu plus en lumière ce type d’habitat collaboratif. 

Dessinateur : Juan - Scénaristes : Richez et Sti - Editeur : Bamboo - Prix : 10,95 euros.