LES ENQUÊTES DU COMMISSAIRE RAFFINI - Tome 2. Les Eaux mortes

, par Estelle

Contraint de passer quelques jours dans un bled paumé, Raffini assiste à la découverte d’un cadavre:un noyé qui n’avait pas que des amis. Une nouvelle enquête qui fleure bon la France profonde des années 50. Reposant.

En voulant éviter un volatile au milieu de la route et en pleine nuit, la voiture du commissaire Raffini va au fossé. Rien de grave mais assez pour immobiliser sa voiture quelques jours en attendant un nouvel amortisseur. Coincé dans un petit village, Raffini trouve rapidement de l’occupation : un mort est retrouvé dans l’étang, un coup porté derrière le crâne.
Quelques mois après "Si tu vas à Rio", les éditions Desinge Hugo Cie poursuivent la publication des "Enquêtes du commissaire Raffini", une série initiée dans les années 80 par Jacques Ferrandez et qui connut un parcours chaotique, passant d’éditeurs en éditeurs.
Cette fois, notre enquêteur de choc nous emmène dans un village paumé et pluvieux bordé de marécages. L’heure n’est pas comme dans "Si tu vas à Rio" aux accents chantants et ensoleillés de la région de Cassis mais les ingrédients sont les mêmes : un portrait de la France des années 1950, avec des personnages hauts en couleur - des notables du coin à l’aguichante patronne du café en passant par le type bizarre un peu sorcier - et un héros toujours calme et débonnaire qui respire la sympathie.
Bref une histoire simple mais bien menée avec une narration en voix off intéressante et une atmosphère à la commissaire Maigret charmante.