LES CLASSIQUES EN MANGA

, par Estelle

Les Classiques en manga de chez Soleil vulgarisent romans et traités philosophique ou naturaliste. Un pari audacieux plutôt réussi.

Soleil continue d’adapter en manga des oeuvres littéraires célèbres présentant les idées fondatrices de nos sociétés. Quatre titres sont parus il y a quelques semaines, réalisés par le studio japonais Variety Art Works, dans le sens de lecture occidental : "Les misérables" de Victor Hugo, "Une vie" de Guy de Maupassant, "Théorie de l’évolution" de Charles Darwin et "Le discours de la méthode" de René Descartes.
Réduire "Les misérables" à un simple manga n’était pas chose aisée et il a bien fallu passer par quelques ellipses… Mais l’essentiel est là - Jean Valjean de retour du bagne en 1815, volant l’argenterie d’un ecclésiastique, sauvant Cosette des Tenardier, etc - et cela se lit facilement.
Avec l’adaptation de "La vie", nous sommes toujours au XIXe siècle : Jeanne, 20 ans sort du couvent et épouse un jeune vicomte pour le meilleur… et surtout le pire. Fidèle au roman original, le manga est réussi, parvenant à retranscrire la descente aux enfers de Jeanne.
Avec "Théorie de l’évolution", la collection s’intéresse cette fois à un essai. Celui de Darwin, le naturaliste et scientifique britannique qui grâce à ses voyages bouleversa l’idée de la conception du monde et des espèces. Le manga est didactique.
Avec "Le discours de la méthode" de René Descartes, on retourne dans le passé mais on fait un bon en avant dans la complexité. Cette essai philosophique du XVIIe siècle constitue une méthode pour un meilleur usage de la "raison" présente en tout homme, en vue d’atteindre une vérité absolue. Pour nous aider à appréhender le rationalisme décrit par l’auteur du fameux "Je pense donc je suis", le manga met en scène un professeur de philosophie et ses deux étudiants. Même si le sujet reste compliqué, les échanges entre les trois protagonistes le rendent moins ennuyeux.
Comme les auteurs l’indiquent en préambule des "Misérables", la lecture de cette version manga "ne saurait dispenser le lecteur de lire le roman original (…). Au contraire, nous avons la volonté de provoquer l’envie de lire cette fabuleuse oeuvre dans le texte". Un conseil qui peut valoir pour les autres titres également mais la série s’avère être un bon compromis pour les lecteurs effrayés par l’épaisseur des livres originaux ou la complexité des sujets traités.

Dessin et scénario : studio Variety Artworks - Editeur : Soleil Manga - Prix : 7,99 euros.