LE LIVRE NOIR

, par Estelle

Un recueil de rectangles noirs aux légendes absurdes plus ou moins bien vues.

Dessinateur de presse et scénariste de BD comme "Les carottes sont crues" (avec Lindingre) ou "Casiers judiciaires" (avec Diego Aranega), Lefred-Thouron livre un petit "Livre noir" qui ne lui vaudra certainement pas le prix du dessin. Car derrière une couverture toute noire, on y trouve, sur près de 100 pages, une page de gauche entièrement noire et, sur celle de droite, un rectangle noir simplement annoté ou avec quelques variations… Fluide Glacial explique que tout est parti d’une fausse pub dans les pages du magazine annonçant la parution de fameux "Livre noir", "La tour de Pise vue de l’étui" et autres "Concours de T-shirts brûlés" à l’appui. Sauf que cette blague du 1er avril a suscité de vraies demandes d’achat de la part de lecteurs, incitant Lefred-Thouron à réellement publier cet album minimaliste. Un minimalisme assumé et hérité des tableaux monochromes de Paul Bilhaud ou Alphonse Allais, au XIXe siècle : "Combat de nègres dans un tunnel", "Première communion de jeunes filles chlorotiques par un temps de neige", "Récoltes de la tomate par des cardinaux apoplectiques au bord de la Mer rouge"… Le dessinateur décline donc à son tour une cinquantaine de ses rectangles, à l’humour plus ou moins inspiré mais toujours absurde : "Dark Vador enfermé aux cabinets", "Omar m’a éteindre", "101 dalmatiens grossis 100.001 fois", etc, tous les gags ne sont pas réussis, la lecture d’un seul jet peut lasser, mais on trouve de quoi sourire ici et là et surtout… éviter de broyer du noir.

Dessin et scénario : Lefred-Thouron - Editeur : Fluide Glacial - Prix : 9,90 euros.