LE CHAMPIGNON DE FER

, par Estelle

Lorsqu’un petit bonhomme trouve une vis, il la prend pour un champignon bien brillant. Une mignonne petite histoire muette au découpage recherché.

C’est l’histoire d’un minuscule bonhomme moustachu qui un jour trouve dans la forêt ce qu’il pense être un magnifique champignon brillant. Le rêve pour un amateur de champignons tel que lui. Mais il ignore que dans la même forêt, un robot géant mal en point cherche la vis qu’il a perdue…
Petit conte pour les enfants à partir de six ans, "Le champignon de fer" est totalement muet à l’instar des précédents albums de la collection Somnambule ("Au pays des lignes" de Victor Hussenot, "Alcibiade" et "Le monde des végétanimaux" de Rémi Farnos, etc). Le Norvégien Rune Markhus - primé en 2012 aux Plus Beaux Livres de l’année en Norvège - met donc le paquet dans le découpage géométrique aves des cases panoramiques ou qui vagabondent sur des illustrations pleine page, le tout dans des tons chauds à dominantes ocre et bleue. Le petit amateur de champignons vit sa vie, le robot aussi mais sans jamais se rencontrer, les deux voient leur chemin se croiser. C’est tout simple mais dynamique, on sent l’expérience de l’auteur dans le monde de l’animation et on pense un peu au long-métrage "Le Géant de fer" de Brad Bird réalisé dans les années 90. Les enfants sortiront de cette gentille et mignonne histoire avec l’idée qu’une action apparemment anodine peut avoir des conséquences insoupçonnables sur autrui.

Dessin et scénario : Rune Markhus - Editeur : La Joie de Lire - Prix : 10 euros.