LA VENGEANCE DE CROC-EN-JAMBE

, par Estelle

Deux musiciens ambulants se retrouvent coincés malgré eux au milieu d’une guerre entre différents gangs mosellans. Un polar vivant et drôle.

Animer un bal puis jouer à un enterrement. C’est le contrat passé avec des forains par Nic et Matt, deux musiciens itinérants, qui débarquent donc dans la petite ville mosellane de Bruckange. Mais ce qu’ils ignorent c’est que dans le bassin minier de la Vallée de la Fensch, le commerce de l’acier a laissé la place au crime organisé et qu’entre le gang des trafiquants de drogue de Carl Schwartz (alias Croc-en-jambe), le gang des forains de Pakita Jung et le gang des kabyles de Fayed Bekhti les relations sont des plus tendues…
Album écrit à quatre mains par Moog et Lehmann - qui ont déjà travaillé ensemble sur "Qu’importe la mitraille" - "La vengeance de Croc-en-jambe" raconte une aventure rocambolesque sur fond de règlements de compte et… d’histoire d’amour. Un mélange détonant entre polar et humour noir en neuf chapitres rythmés qui prend pour cadre une région sinistrée économiquement, "ravagée par le chômage et l’alcool et oubliée des politiques", une sorte d’"Appalaches version frenchie", selon Nicolas Moog. A l’image de Nic et Matt, gentils héros gaffeurs perdus au milieu d’une série de quiproquos, le dessin rond est caricatural. Tout comme les situations décrites, il apporte de la légèreté à un synopsis bien plus sombre.

Dessin et scénario : Nicolas Moog et Matthias Lehmann - Editeur : Fluide Glacial - Prix : 16,90 euros.

- Interview de Nicolas Moog : "Les Appalaches version frenchie"