LA TRAGÉDIE BRUNE

, par Estelle

Adaptation d’un reportage mené par le journaliste Xavier de Hauteclocque en Allemagne, à l’époque de la montée en puissance du nazisme. Une analyse lucide.

C’est une histoire vraie. Celle de Xavier de Hautecloque, journaliste français assassiné en 1935 par les nazis après la parution de "La tragédie brune", un livre sur les dangers du national-socialisme écrit à partir de voyages outre-Rhin à l’heure où Hitler vient d’accéder au poste de chancelier.
Christophe Gaultier ("Robinson Crusoé") et Thomas Cadène ("Les autres gens") s’attachent à mettre en scène le témoignage d’un homme - qu’on n’appelait pas encore lanceur d’alerte - sur un drame annoncé. Le dessin est documenté et les passages en voix off reprennent le texte original. Des mendiants et des prostituées désormais absents, des discours de propagande en pleine rue, des habitants ouvertement racistes, des gamins contraints à adhérer aux Jeunesses hitlériennes, les opposants politiques internés dans les camps, etc, Xavier de Hauteclocque raconte les changements visibles chez les Allemands, lui qui connaît bien ce pays. Il n’aura pas vu la Seconde guerre mondiale et n’aura donc pas constaté le caractère prémonitoire de son oeuvre. Mais nous si. On reste donc assez bluffé de la lucidité avec laquelle il a analysé la situation. Seul bémol de cette adaptation, la rapidité avec laquelle est expédiée la mort de Xavier de Hautecloque qui finit empoisonné par les nazis. Il avait 38 ans.
Le texte complet de "La tragédie brune" de Xavier de Hauteclocque est disponible en livre numérique aux éditions les Arènes au prix de 4,99 euros mais un long extrait est inséré en fin d’album.
Dessinateur : Christophe Gaultier - Scénariste : Thomas Cadène - Editeur : Les Arènes BD - Prix : 20 euros.