LA LIGNE DE SANG

, par Estelle

Deux flics enquêtent sur un motard dans le coma suite à un accident de la circulation. Une plongée efficace dans l’horreur et la folie…

Tout commence par un banal accident de la circulation en plein coeur de Lyon impliquant une moto et une voiture. Mais le motard - dans le coma -, intrigue vite les officiers de police Marc Launay et Priscille Mer chargés de l’enquête. Pas d’adresse, pas de proches, exceptée son ancienne petite amie, Madeleine Castinel, dont les policiers trouvent l’appartement porte ouverte et dégageant une forte odeur de javel…
Mystérieux auteur de romans noir, DOA (dont le pseudo signifie "Dead On Arrival", mort à l’arrivée) adapte ici son propre roman écrit en 2004. Si l’on croit d’abord suivre un duo classique de policiers dans leur enquête, le polar vire au fil des pages au thriller satanique sur fond de crimes sexuels à mesure que l’on en apprend sur la personnalité et la vie du motard. C’est d’ailleurs ce qui fait la force de ce récit complet de 100 pages, une montée crescendo dans le glauque, l’horreur et la folie bien servie par un trait dur, des personnages secondaires intrigants et des flashforwards réguliers mettant en scène les deux policiers en situation périlleuse. Certes, tout n’est pas toujours limpide mais l’album qui se lit d’une traite s’avère globalement très efficace.

Dessinateur : Stéphane Douay - Scénariste : DOA - Editeur : Les Arènes BD - Prix : 20 euros.