L’ODYSSÉE - Tome 1. La Colère de Poséidon

, par Estelle

La guerre de Troie est enfin terminée mais le périple d’Ulysse pour rentrer à Ithaque ne fait que commencer. Adaptation sage mais fidèle de la fameuse épopée grecque d’Homère.

Alors qu’est paru conjointement le deuxième tome de "L’Iliade" qui raconte le siège de Troie durant dix ans, le premier opus de "L’Odyssée" reprend juste après la prise de Troie par Ulysse, roi d’Ithaque. Mais pour ce dernier, le voyage de retour, auprès de sa chère Pénélope, ne ne passe pas comme prévu, chaque escale s’avérant comme autant d’épreuves à surmonter.
Récit initiatique par excellence, "L’Odyssée" d’Homère est une réflexion philosophique sur le sens de la vie, sur la sagesse et sur la mise en harmonie de soi avec l’harmonie du monde. C’est d’ailleurs ce qu’explique de manière très pédagogique Luc Ferry dans son habituel dossier qui permet de mieux comprendre la portée du texte. 
Mais plus simplement, sans s’appesantir sur la profondeur morale et spirituelle de l’oeuvre, c’est aussi une formidable succession d’aventures et de rencontres vécues contre son gré par un héros baladé par des dieux qui ont décidé de punir son orgueil. "La colère de Poséidon" nous raconte donc l’épisode avec le cyclope Polyphème ou l’outre offerte par Eole à Ulysse. L’adaptation, une nouvelle fois réalisée par Clotilde Bruneau ("Charlemagne" et "Soliman le Magnifique" dan la collection "Ils ont fait l’Histoire"), est linéaire et fidèle même si elle reste un peu trop sage et manque d’épique et d’emphase. Le dessin a été confié à Giovanni Lorusso, qui a déjà officié sur "Persée et la Gorgone méduse" dans la même série et qui signe des planches classiques mais plutôt réussies.
Le voyage d’Ulysse ayant duré vingt ans au total, "L’Odyssée" se poursuivra sur trois autres tomes.

Dessinateur : Giovanni Lorusso - Scénariste : Clotilde Bruneau - Editeur : Glénat - Prix : 14,50 euros.