HEROS DU PEUPLE - Tome 1. L’Assassin sans visage

, par Estelle

Des meurtres mystérieux, un complot contre la Chine communiste et des super-héros… première partie d’un diptyque rythmé et divertissant dans le Shanghaï contemporain.

Une série de meurtres mystérieux ensanglante Shanghaï avec un seul point commun apparent : une citation du "Petit livre rouge" de Mao. Le gouvernement soupçonnant la Bande verte - une triade pourtant réputée dissoute depuis des décennies - de vouloir renverser le Parti Communiste chinois, il envoie l’agente des services secrets Shao Qian mener l’enquête avec l’inspecteur Wan Chen. Le duo ne tarde pas à comprendre que le meurtrier est doté de capacités physiques hors normes.
Publié chez Comix Buro récemment relancé, "Héros du peuple" - prévu sous forme de diptyque - forme un mélange assez original de polar, de super-héros (dont un spécimen fait furieusement penser à Sangoku de "Dragon ball") et de pop culture américaine sur fond de Chine communiste contemporaine. Dans ce premier tome au trait agréable et aux planches fluides, les personnages principaux sont posés, tout comme l’intrigue, bien rythmée et pour l’instant divisée en deux : d’un côté les meurtres et l’enquête, de l’autre le professeur Tsu et son équipe de super héros chargés de lutter contre les ennemis du peuple. Le premier opus donne envie de découvrir la suite et promet une histoire divertissante.

Dessinateur : Patrick Boutin-Gagné - Scénariste : Régis Hautière et Olivier Vatine - Editeur : Comix Buro - Prix : 14,50 euros.