GASPARD ET LA MALÉDICTION DU PRINCE-FANTÔME

, par Estelle

Quand le Louvre héberge le fantôme d’une petite Egyptienne de l’Antiquité… Une histoire simple et agréable pour parler des antiquités du musée et de certains rites égyptiens à un jeune public.

Gaspard,11 ans, profite que son oncle soit gardien au Louvre pour découvrir en profondeur la section égyptienne. Soudain, il aperçoit une fillette habillée comme dans l’Antiquité et occupée à essayer de prendre un coffre dans une vitrine. Visiblement, les adultes ne la voient pas…
Férue d’Egypte ancienne, Isabelle Dethan à qui on doit de nombreuses séries sur le sujet ("Sur les terres d’Horus", "Mémoire de sable", "Kheti fils du Nil", "Le roi cyclope", etc) profite de la carte blanche du Louvre pour replonger dans cette période et s’intéresser en particulier aux antiquités égyptiennes. Le contrat est rempli : tout en lisant une histoire agréable au joli dessin aquarellé, on déambule dans les salles du musée et on en découvre un peu sur les divinités égyptiennes, le culte des morts et des oeuvres d’art égyptiennes comme la fameuse Victoire de Samothrace. Un dossier final permet également d’en apprendre davantage sur la constitution des collections du département des antiquités égyptiennes du Louvre, sur le mobilier funéraire ou sur la statue du prince Iâhmès. Histoire de rendre l’ensemble plus amusant, Isabelle Dethan fait intervenir la déesse Bastet et le dieu Thot, réincarnés en chat, en ibis chauve ou en pigeon.
"Gaspard et la malédiction du Prince-fantôme" est le deuxième album de la collection Louvre Éditions après "Le Cheval qui ne voulait plus être une œuvre d’art" d’Olivier Supiot.

Dessin et scénario : Isabelle Dethan - Editeur : Delcourt - Prix : 15,95 euros.