FRONTIERE - Tome 2. Le temps perdu

, par Estelle

En trafiquant sa mémoire, les scientifiques parviendront-ils à arracher ses secrets à leur ancien collègue ? Un thriller original captivant, sur fond de réalité virtuelle.

Le traitement du tome 1 de "Frontière" avait éveillé tout notre intérêt. Ce deuxième tome répond à nos attentes : cloué sur un lit d’hôpital dans un coma profond, Yves Fréhel est toujours perdu dans les méandres de sa mémoire. Ses anciens collègues des laboratoires Torent tentent de le stimuler pour qu’il leur révèle le secret de sa découverte.
Tout en en apprenant un peu plus sur la surprenante vision qu’à Fréhel de son assassinat - vision récurrente dans les deux opus -, on continue d’avancer dans la vie virtuelle du héros. Ou plutôt d’être trimballé car pour essayer de lui extorquer des révélations, les scientifiques sans scrupules jouent avec le cerveau de notre pauvre héros. Tantôt il a 17 ans, l’âge des mobylettes et des premières amours, tantôt il en a 40 et travaille encore au labo. Il y a franchement de quoi être perturbé mais pour nous c’est un vrai régal.
Si le dessin réaliste de Marchal reste très classique, le scénario basé sur une course-poursuite dans le champ infini du cerveau humain est une vraie trouvaille. Rodolphe tient parfaitement les rênes de son histoire et parvient à nous surprendre constamment sans jamais nous perdre ni nous lasser.
Peut-on conditionner un homme ou bien sa nature profonde reste-elle la plus forte ? Il nous faudra attendre encore deux tomes avant de le savoir.

- Le Lombard