FRONTIERE - Tome 1. Souviens-toi

, par Estelle

Un père de famille en vacances se voit brusquement harcelé par des messages anonymes lui disant "Souviens-toi". Un comble pour ce scientifique qui a justement l’impression de perdre la mémoire. Un thriller très intéressant qui joue sur le rapport entre réalité et virtuel.

Chercheur dans une firme américaine, Yves Fréhel passe des vacances tranquilles au bord de la mère avec sa femme et son fils. Mais des événements étranges commencent à se produire : d’abord la surprenante vision de son propre assassinat (!) puis une lettre anonyme qui arrive dans son courrier avec pour seul message : "Souviens-toi". Quelques minutes plus tard, le même message se retrouve subitement tagué sur la façade de la villa !
Le premier tome de "Frontière" a le don de nous faire tourner en bourrique. Car le récit prend son temps, histoire de bien brouiller les pistes. L’album commence par une course poursuite au cours de laquelle Yves Fréhel est assassiné. Puis sans explications, le récit enchaîne avec les vacances du héros, sa fameuse vision, les messages anonymes, sa maison incendiée, ses souvenirs qui s’envolent, etc. En tant que lecteur, nous sommes dans la même position que Fréhel, nous ne savons rien de plus et lorsque ce dernier commence à penser qu’il souffre d’amnésie, on le croit aussi. Le thème de l’amnésie a d’ailleurs déjà été exploité par Rodolphe, il y a quelques années, avec "Mister George" (avec Le Tendre et Labiano) : l’histoire d’un type a qui l’on tente de faire croire qu’il est garagiste et qui se rend compte que tout est faux, y compris sa famille.
Dans "Frontière", il y a bon nombre de points communs au début. D’autant plus saisissant est donc l’effet produit par l’explication de cette "amnésie" qui survient en milieu d’album ! Difficile d’en dire davantage sans gâcher la surprise mais sachez que l’effet est très réussi et qu’on a vraiment l’impression de commencer une autre histoire dans l’histoire ! Sachez également qu’en fait de "frontière" - qui donne son titre à la série - il s’agit ici de celle qui sépare la réalité du virtuel dans lequel est plongé le héros...
On espère que Rodolphe saura encore nous surprendre dans les trois prochains tomes prévus. Le dessin réaliste de Marchal est quand à lui beaucoup plus classique mais il s’intègre bien dans ce thriller.

- Le Lombard