FORBAN

, par Estelle

Le parcours romancé de l’ancien braqueur François Troukens, ex-ennemi public n°1 en Belgique. Un thriller enlevé qui pose habilement la question de la réhabilitation des condamnés.

François Troukens a eu plusieurs vies. Aujourd’hui cinéaste et écrivain puisque son premier long métrage ("Tueurs") est sorti en décembre dernier et son autobiographie ("Armé de résilience ") en novembre. Auparavant présentateur télé d’un magazine judiciaire en Belgique. Et quelques années plus tôt encore braqueur de fourgons blindés, considéré comme l’ennemi public n°1 en Belgique dans les années 90. "Forban", dont il signe le scénario, raconte cette période de grand banditisme dans un récit librement inspiré de son histoire.
C’était le casse parfait : un poste de convoyeur de fonds pour pouvoir braquer avec deux complices son propre fourgon sans être inquiété ensuite. Mais Frank est dénoncé et est envoyé en prison. Pas question pour lui d’y moisir. Braquages, train de vie de ministre, prison, évasions, cavales, "Forban" est un thriller vitaminé qui ne montre pas que l’image un peu glamour des braqueurs. Il pose aussi la question du rôle de la prison qui déshumanise le détenu, l’endurcit au lieu de lui offrir la chance de se réinsérer, lui ouvre les portes d’un "réseau" qui n’est rien d’autre qu’un tremplin vers le grand banditisme. A défaut d’apporter des réponses et des solutions idéales, François Troukens pose les questions de fond. Son récit réaliste est servi par les belles planches en noir et blanc à l’encre de chine du Suisse Alain Bardet qui dessine ici son premier album de BD. Son découpage et son trait dynamiques fonctionnent très bien dans les scènes d’action.
Aujourd’hui, François Troukens a bel et bien tourné la page et milite pour l’association Chrysalibre qu’il a fondée en 2015 et qui vise à la réhabilitation des détenus par l’instruction et la culture en apportant livres et CD dans les prisons.

Dessinateur : Alain Bardet - Scénariste : François Troukens - Editeur : Le Lombard - Prix : 17,95 euros.