FLEUR DE BAMBOU - Tome 1. Les larmes du grand esprit

, par Estelle

La forêt de bambous est menacée d’extinction. Pour la sauver, un panda roux, une fouine et une fillette vont demander de l’aide au Grand Esprit de la Forêt Primordiale. Une fable jeunesse poétique.

Une fleur c’est joli mais dans une forêt de bambous géants, c’est annonciateur de catastrophe : une fois que tous les bambous auront fleuri, ils mourront et les animaux de la forêt devront quitter la vallée. Sauf si le Grand Esprit de la Forêt Primordiale accepte de leur donner quelques graines magiques… Le panda roux se porte volontaire pour aller le rencontrer. Il sera accompagné dans son périple par une fouine et une petite humaine.
Fable pour la jeunesse à dimension écologique, "Fleur de bambou" est surtout une quête initiatique donnant par le biais des personnages de petites leçons de vie (courage, solidarité, générosité…). Mais si le dessin poétique de Cat Zara - qui signe ici sa première bande dessinée - est à la fois mignon et délicat, si le folklore est séduisant et les couleurs douces, le scénario de Richard Marazano ("Le complexe du chimpanzé", "Yin & le Dragon", "Le protocole pélican") ne convainc pas totalement. Le postulat est classique (une quête menée par des personnages aux profils variés), les personnages sont très peu développés (la fillette semble surgie de nulle part et elle reste très discrète) et surtout l’importance des ellipses fait que l’on passe sans crier gare d’un paysage enneigé à une forêt tropicale en ayant l’impression que le voyage jusqu’à la Forêt primordiale réputée impénétrable ne dure finalement que quelques minutes…
Si ce tome 1 clôt la quête des graines, la dernière phrase laisse présager une suite. Qui permettra peut-être d’en apprendre un peu plus sur les personnages.

Dessinatrice : Cat Zara - Scénariste : Richard Marazano - Editeur : Rue de Sèvres - Prix : 12 euros.