ESCAPE THIS

, par Estelle

Quatre individus se retrouvent enfermés dans une pièce de laquelle il leur faudra s’échapper en résolvant une énigme. Un escape game classique.

Les escape games (jeux d’évasion) ou escape rooms sont à la mode et ils fleurissent aujourd’hui en version réelle un peu partout dans l’Hexagone. Dans la littérature et au cinéma, le genre a également été maintes fois exploité. Ici ce sont quatre individus sans lien apparent, de nationalités différentes et visiblement tout juste morts, qui se réveillent brusquement dans la même pièce : le Français Dimitri Constantin qui vient d’embarquer à Moscou pour un vol jusqu’en l’Allemagne ; l’Américaine Nicole Sweson qui a avalé une grande quantité de médicaments ; l’Italien Angelo Ricci, footballeur vedette qui rate un virage à bord de sa voiture de sport ; et la Japonaise Akikio Anagaki qui participe à un suicide collectif en se jetant du toit d’un immeuble. Pour eux désormais les règles du jeu sont simples : "huit pièces, huit heures. Dans chaque pièce, une clé. Quatre au départ, cinq à l’arrivée. Un seul manquant, tous condamnés."
Dessiné d’un trait simple mais sans reproche par Federico Pietrobon ("Deep"), "Escape this" ne révolutionnera pas le genre. Des épreuves successives, des personnages un brin caricaturaux mais qui n’ont pas perdu en chemin leur capacité de réflexion (la résolution des énigmes va vite, très vite, chapeau !) et une explication un peu alambiquée, voilà pour ce nouvel album de la collection Flesh & Bones de Glénat Comics. Des points qui sonneront autant comme des défauts que comme des atouts pour les amateurs du genre puisqu’au final, le scénariste Stéphane Betbeder ("Les Montefiore", "Liaisons dangereuses") parvient à maintenir l’intérêt jusqu’au bout.

Dessinateur : Federico Pietrobon - Scénariste : Stéphane Betbeder - Editeur : Glénat - Prix : 9,99 euros.