ELFES - Tome 22. Le gardien des racines

, par Estelle

Après le massacre de son village, l’elfe Laëdyss est recueillie bon gré mal gré par le gardien des racines. Un spin-off en demi-teinte.

Le clan d’Eluwan vit des heures sombres. Alors que ses membres tombent malades petit à petit, les créatures des bois deviennent comme folles et massacrent le village des elfes… Absente à ce moment là, Laëdyss découvre un spectacle de désolation. Et si la nécromancienne Lah’saa, pourtant vaincue, avait quelque chose à voir avec ça ?
Même s’il remet en avant la reine Ora et Lah’saa l’Elfe la plus meurtrière de l’histoire des terres d’Arran, ce tome 22 prend le risque de décevoir les fans de la série car il est un peu à part, pouvant se lire indépendamment du reste, avec de nouveaux personnages dont on ignore s’ils sont amenés à revenir. L’aventure peine en outre à démarrer et le choix scénaristique de réunir deux êtres qui se détestent en apparence, dont un ermite bougon, n’est pas non plus des plus originaux… Mais l’histoire reste globalement agréable à suivre avec un trio de personnages principaux - l’elfe sylvaine Laëdyss, le gardien des racines Beloënn et le nain Kadra - assez sympathiques. Côté dessin, on est aussi partagé. On retrouve l’Italien Maconi, aidé cette fois de Bertrand Benoît. Les plans larges sont un peu approximatifs et les visages irréguliers mais les scènes sylvestres sont plutôt réussies. Bref, un "Gardien des racines" mi-chèvre mi-chou qui sans être le meilleur tome de la série ne la déshonore pas non plus. A ce jour, Les Terres d’Arran, qui regroupe les séries "Elfes", "Nains" et "Orcs & Gobelins", se sont déjà vendues à plus d’1,5 million d’exemplaires.

Dessinateurs : Gianluca Maconi et Bertrand Benoit - Scénariste : Nicolas Jarry - Éditeur : Soleil - Prix : 14,95 euros.