DARNAND – Tome 1

, par Estelle

Le parcours trouble de Joseph Darnand héros de la guerre 14-18 qui choisira la voie de la collaboration totale avec l’occupant nazi. Une biographie romancée intéressante.
 

"Parfois les guerres créent des héros. Souvent la paix fabrique des monstres." Ces deux phrases, notées en préambule, résument bien le contenu de ce nouveau triptyque. Nous sommes à la fin de la Première Guerre mondiale et Joseph Darnand agit en héros au milieu des tranchées dans ce qui est une véritable mission suicide. Décoré pour ses faits de bravoure, l’ancien sergent retrouve ensuite la vie civile. Mais en 1938, d’anciens camarades le convainquent de renverser la IIIe République.
Si le récit est romancé, Joseph Darnand n’est pas un personnage fictif. Le soldat devenu secrétaire général au maintien de l’ordre sous Vichy sera exécuté en 1945 suite aux exactions et aux crimes commis par les miliciens sous ses ordres. Alors que d’un trait réaliste, Fabien Bedouel nous plonge dans l’ambiance du champ de bataille et de ses horreurs, Patrice Perna, qui avait déjà pris pour cadre la Seconde Guerre mondiale avec la série "Kersten médecin d’Himmler" - avec déjà Bedouel au dessin -, dresse un portrait assez fort de cet homme d’action brutal, sans état d’âme et qu’on ne peut trouver sympathique. Avec ses cadrages souvent serrés, le dessinateur accentue l’attention du scénario portée à la psychologie humaine. Mais quel cheminement a-t-il bien pu suivre pour passer du héros de guerre à l’anticommuniste et antisémiste convaincu et collaborateur zélé sous le gouvernement de Vichy… Malheureusement, de la période entre 1918 et 1938, nous ne saurons rien. Du moins dans ce premier tome….

Dessinateur : Fabien Bedouel - Scénariste : Patrice Perna – Editeur : Rue de Sèvres – Prix : 15 euros.