COURRIER DES MIRACLES - Tome 1

, par Estelle

Un adolescent, plongé dans le coma à la suite d’un accident de la circulation, doit gagner sa guérison en livrant de petits miracles à de jeunes gens dans le besoin. Un manga sans prétention a priori qui interroge avec simplicité sur le sens que l’on souhaite donner à sa vie.


Makoto est un lycéen ordinaire à la vie un peu routinière. Jusqu’au jour où il sauve un pigeon attaqué par un corbeau. Peu de temps après, sa vie bascule : sa petite amie le quitte et surtout il a un accident de scooter qui le plonge dans le coma… Il se retrouve alors dans un endroit inconnu où on lui assigne une mission : avec le fameux pigeon pour compagnon, il devra livrer des paquets contenant des miracles à des personnes précises dans le monde réel pour gagner sa résurrection et espérer retourner dans son corps…
Sur le rythme assez tranquille d’une livraison par chapitre dans ce premier tome, l’intrigue de "Courrier des miracles" est singulière et de prime abord plutôt enfantine : un fantôme recouvert d’un drap blanc, un pigeon qui parle, quelques notes d’humour ici et là et un apprenti coursier qui a parfois du mal à livrer en main propre son miracle… Pourtant, la dimension psychologique du manga de Noboru Asahi ne tarde pas à apparaître au fil des discussions avec ses "clients" : face à leurs petits soucis et les miracles qu’ils reçoivent - du genre de ceux qui sans être extraordinaires redonnent espoir et permettent de repartir -, l’adolescent va être amener à s’interroger sur le sens de sa propre existence. Qu’est-ce que le bonheur ? Qu’est-ce qu’une vie bien remplie et mérite-t-elle d’être vécue ? C’est plutôt bien amené, avec simplicité, même si l’ensemble souffre de quelques longueurs, et le dessin classique est très lisible.
Makoto pourra-t-il réintégrer le monde des vivants ? Pour le savoir, deux autres tomes sont prévus - dont le prochain en septembre 2017 - pour cette série terminée au Japon.

Dessin et scénario : Noboru Asahi - Editeur : Komikku - Prix : 7,90 euros.