AMBER BLAKE - Tome 1. La Fille de Merton Castle

, par Estelle

Orpheline intelligente et athlétique, Amber Blake est un super agent qui combat les trafiquants d’être humains de tout poil. Une nouvelle série d’action divertissante mais pleine de clichés.

En 2003, une fillette est laissée à l’orphelinat par sa mère. En 2006, au vu de ses très bon résultats scolaires, Amber intègre avec sa meilleure amie Amanda Cleverland, une école pour enfants défavorisés méritants, financée par un puissant philanthrope. En 2011, c’est l’heure de la remise des diplômes et de la fête. Mais les deux jeunes filles mettent au jour un terrible secret entourant le directeur de Cleverland.
Des mensurations idéales, des capacités intellectuelles et physiques hors-normes, une parfaite connaissance des arts martiaux, des armes, de l’escalade, du parachutisme et de nombreuses langues, une nouvelle héroïne est née. Et avec elle un duo inattendu d’auteurs : Jackson "Butch" Guice, dessinateur de comics confirmé et d’albums comme "Olympus", et Jade Lagardère, ancienne mannequin, épouse de l’homme d’affaire Arnaud Lagardère, investie dans l’humanitaire et l’aide aux orphelins et fan de BD. Avec "Amber Blake", ils mettent donc en scène une justicière déterminée, recrutée par une organisation secrète qui combat les crimes contre l’être humain comme la prostitution, l’esclavage ou la pédophilie. Le cadre est réaliste et contemporain, violent et plutôt sordide, il y a des méchants et des gentils pas si gentils, beaucoup d’action et des courses-poursuites… Evidemment, ce premier tome regorge de clichés et ne s’embarrasse pas avec la vraisemblance mais c’est du grand spectacle, fait avant tout pour divertir. De ce point de vue, c’est assez efficace.

Dessinateur : Butch Guice - Scénariste : Jade Lagardère - Editeur : Glénat - Prix : 13,90 euros.