50 NUANCES DE GRAS, l’elfe qui aimait trop les frites - Volume 2

, par Estelle

Des jolies demoiselles venues tout droit de l’heroïc-fantasy tentent de perdre leurs rondeurs. Un récit farfelu et léger.

Vous reprendrez-bien une portion de "50 nuances de gras", cette improbable rencontre de la fantasy et des… frites ? Alors à table : l’elfe Erufuda addict aux frites, l’elfe noire Kuroeda, la mandragore Kusahanada, l’ogresse Oga, la lycanthrope Laïka, l’orque Oku ou la kobold Kobo qui a piqué les goûters de gamins, toutes ont un problème de poids et cherchent le moyen de fondre grâce à leur coach attitré Naoe, un chiropracteur un peu dépassé par ces envahissantes élèves.
Elles sont éminemment sensuelles ces demoiselles venues d’un autre monde, joufflues, gentiment potelées et bien moulées dans leur maillot de bain - Synecdoche ne se prive pas d’ailleurs des gros plans coquins sur leur anatomie - mais la vie autour d’elles n’est pas de tout repos entre mauvaise foi, coup de sang et autres crêpages de chignon…. Le dessin est mignon, l’intrigue est évidemment très légère, même si au passage c’est un plaidoyer sans culpabilisation sur la nécessité d’avoir une alimentation saine et de faire du sport, petits conseils à l’appui. Plein d’humour, l’ensemble s’avère d’autant plus divertissant que les situations sont assez variées : d’un chapitre à l’autre, l’auteur puise dans le riche catalogue des espèces de l’heroic fantasy et leurs caractéristiques connues pour dresser des portraits cocasses des créatures. Une bonne idée pas mal réalisée.

Dessin et scénario : Synecdoche - Editeur : Doki Doki - Prix : 7,50 euros.