Tintin, encore roi des enchères

, par Estelle

La vente aux enchères organisée par Daniel-Maghen et Christie’s a totalisé près de 2,6 millions d’euros, dont 629.000 euros pour une illustration de couverture du "petit Vingtième".

La galerie Daniel-Maghen et la maison Christie’s peuvent être satisfaits : leur 6e vente aux enchères dédiée à la bande dessinée, organisée le 3 mai 2018, a totalisé 2.599.800 euros, pour une estimation entre 2 et 2,5 millions. 79% des lots ont trouvé preneurs.
Le clou de la vente est sans surprise une rare illustration crayonnée et mise en couleur par Hergé, réalisée pour la couverture du Petit Vingtième publié le 22 juin 1939. Représentant Tintin et son fidèle Milou dans un épisode du "Spectre d’Ottokar", le septième album des aventures du reporter à la houppette, l’illustration était estimée entre 500.000 et 600.000 euros. Elle a été acheté 629.000 euros, frais compris. C’est un record pour une couverture du Petit Vingtième alors qu’une illustration similaire avait été adjugée pour un demi-million d’euros lors d’une vente organisée par Artcurial en novembre 2017.
Mais Djinn, l’héroïne d’Ana Miralles, peut se targuer d’avoir aussi fait tourner les têtes : ses 16 oeuvres présentées ont été vendues pour un total de 270.660 euros (147.000 estimés), dont 28.600 euros pour une illustration originale de "Djinn".
Quant aux habitués des ventes, Morris, Jijé, Vance et Gal, ils ont établi de nouveaux records du monde, comme cette illustration de Lucky Luke pour le Figaro magazine partie à 149.500 euros pour une estimation à 20.000 euros.