Prix Artémisia : les premières nominées 2019

, par Estelle

Le jury de l’association a choisi une première liste de BD réalisées par des femmes.

C’est une première sélection en attendant les nouveautés à venir. Douze bandes dessinées ont été pré-sélectionnées pour concourir au Prix Artémisia 2019 :

  • "Baddawi une enfance palestinienne" de Leïla Abdelrazaq (Ed. : Steinkis)
  • "La balade dangereuse" de Anaële Hermans et Delphine Hermans (Ed. : La boite à Bulles)
  • "L’été fantôme" d’Elizabeth Holleville (Ed. : Glénat)
  • "Féministes, récits militants sur la cause des femmes", Ouvrage collectif (Ed. : Vide Cocagne)
  • "Génération Y" de Mauryn Parent (Ed : La boite à Bulles)
  • "In hummus" de Linea Sterte (Ed. : Les Editions de la Cerise)
  • "Lucha" de Justine Brabant et Annick Kamgang (Ed : La boite à Bulles)
  • "Moi en double" d’Audrey Lainé et Navie (Ed. : Delcourt)
  • "La partition de Flintham" de Barbara Baldi (Ed : Ici même)
  • "Pourquoi y a-t-il des inégalités entre les hommes et les femmes ?" de Soledad Bravi et Dorothée Werner (Ed : Rue de Sèvres)
  • "La Terre perdue" de Hanneriina Moisseinen (Ed. : Actes Sud)
  • "L’une d’elle" d’Una (Ed : Ça et là)

Le jury d’Artémisia décerne tous les ans un prix pour récompenser une femme autrice de BD, pour saluer son oeuvre, l’encourager, rendre le travail des femmes dans la BD plus visible, lutter contre la discrimination passive, contre les multiples plafonds de verre qui continuent de limiter la percée des autrices, des dessinatrices, des scénaristes, des créatrices, pour que de leur art, leur créativité, leur génie, etc.
En janvier 2018, le Grand Prix Artémisia a été décerné à Lorena Canottiere pour "Verdad" (éditions Ici Même), un album retraçant le destin d’une jeune femme combattant dans les rangs anarchistes pendant la guerre d’Espagne.