Editis entre au capital de Jungle

, par Estelle

Le n°2 français de l’édition espère ainsi peser dans le secteur de la BD et du roman graphique.

Deuxième groupe français dans l’édition, Editis a annoncé entrer dans le capital de Jungle à hauteur de 30%, le groupe Steinkis restant détenteur des 70% restants. Ce rapprochement qui permet à Editis de mettre un pied dans le secteur de la bande dessinée et du roman graphique passera par la création d’une nouvelle maison d’édition - dont le nom est pour l’heure inconnu - intégrée au pôle pratique et illustré d’Editis, Edi8, dirigé par Vincent Barbare. Le public visé sera celui des adultes amateurs des genres policier, thriller, fantastique, aventure, histoire et science-fiction. Les premiers titres, attendus pour le second semestre 2020, seront annoncés au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2020.
"C’est un accord naturel. Jungle et les filiales d’Editis collaborent depuis plusieurs années" avec des adaptations de romans et des récits de grands reporters, a expliqué Moïse Kissous, PDG de Steinkis, à Livres Hebdo.