Décès de Jirô Taniguchi

, par Estelle

Le Japonais, auteur de "Quartier lointain" ou de "L’Homme qui marche", avait 69 ans. Il avait été primé à Angoulême en 2003.

Les éditions Casterman viennent d’annoncer la mort de Jirô Taniguchi ce samedi 11 février 2017 à l’âge de 69 ans. Né le 14 août 1947 à Tottori au Japon, Taniguchi s’était lancé dans la bande dessinée dans les années 1970, en devenant assistant de Kazo Kamimura, époque à laquelle il découvre la BD européenne qui influencera fortement son oeuvre.
Dans ses mangas, il s’intéresse à l’Histoire ("Au temps de Botchan"), la vie quotidienne ("L’Homme qui marche"), les relations humaines ("Journal de mon père", "Quartier lointain"), le rapport à la nature ("Le Sommet des dieux ") et la gastronomie ("Le Gourmet solitaire"). Ses scénarios contemplatifs (dont plusieurs ont été adaptés sur écran ou au théâtre), son graphisme d’une grande richesse et d’une grande finesse, ont séduit au fil des ans les lecteurs français. Récompensé de l’Alph-art du meilleur scénario au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2003 pour "Quartier Lointain", Jirô Taniguchi s’était rendu à Angoulême pour l’édition 2015 alors qu’une exposition lui était consacrée. L’ensemble de ses titres publiés en français par les éditions Casterman s’étaient alors vendus à plus d’un million d’exemplaires, souligne l’éditeur qui précise que le Japonais "en était le premier étonné". Le mangaka avait également reçu la médaille de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 2011.

© Crédit photo : Niccolò Caranti